A l'ombre des filaos
Retour accueil
Voyage ile Maurice
Aimer cuisiner
Un peu de technique
Plan du site

Nombre de visites



Le saviez-vous
(Savoir traditionnel) Pour lutter contre l'exc
édent de sucre, on utilise une décoction de fruits de filaos


Livre d'or
Notre  voyage  à  l'ile  Maurice

Prologue     Au jour le jour    Cartes    Découverte     Liens


samedi 21 avril

Aujourd'hui notre objectif est la visite de fond en comble de la capitale : Port Louis.

Mais auparavant petit détour à la foire ST Martial (un quartier de Port Louis.)
C'est un déballage typiquement mauricien où peu de touristes s'aventurent. Nous faisons nos emplettes (d'imitation) de jeans griffés. Puis direction la Citadelle : fermée pour cause de concert de PASCAAAAL OBISPO !

Peu importe le panorama est grandiose : la ville à nos pieds, la grande mosquée, les buildings, le port, le Champ de Mars...


Le Champ de Mars

Nous rejoignons le parking de Caudan, et à pied nous entamons la visite du centre commercial Vendome  (imitation des centres commerciaux des grandes capitales).

Le centre commercial du Caudan

Puis sans transition, nous  plongeons dans l'immense et bruyant marché de Port Louis qui se découpe en quatre halles distinctes :


-   
La première concerne le textile :

c'est le lieu de mille négociations, faux départs, affaires conclues sur le fil, un vrai sport.


A la lisière de cette halle nous dégustons un grand verre d'eau de tamarin glacé.

Marché aux textiles




-    La seconde regroupe des montagnes multicolores de légumes d'où dépasse juste la tête du vendeur : une splendeur.

Le marché aux fruits et légumes



L'inévitable vendeur de tisane est fidèle à toutes les photos de guide touristique !!

Avant le bloc suivant nous dégustons une rasade d'alooda (à découvrir)
Le vendeur d'épices
   
-   La halle suivante est haute en couleur et en odeur (Ah le subtil mélange de l'odeur du mouton avec celle du poisson !!) . Ici nous restons stupéfaits devant un banc d'environ un mètre cinquante de haut exclusivement composé de blanc de poulet. Un peu plus loin le banc de poisson est à l'image de nos plongées : le perroquet multicolore côtoie des poissons rouge vif ou bleu lagon. Des marlins entiers trônent aux côtés de langoustes énormes.

Le marché au poisson

-    La dernière halle est celle fortement odorante d'épices, objet  d'âpres négociations.

Nous remontons sur Pereybere pour une baignade méritée mais nous sommes délogés par une pluie chaude.
Pour nous consoler ANDA notre chauffeur et guide nous donne la version mauricienne de la salade d'ananas. Les fruits sont coupés en dés, puis mélangés avec quelques rondelles de concombres, deux à trois pincées de sucre et une grande pincée de sel. Bien mélanger et au bout de deux heures, retirer les rondelles de concombres. Un délice en apéritif.

Nous poursuivons par une daube de viande façon couscous, arrosée d'un bouillon d'épinards, ( rien à voir avec l'épinard tricolore ) avec dur riz et de la salade.

Après une bonne discussion avec notre voisin, nous préparons la sortie du soir, une soirée sega à l'hôtel de Trou aux Biches. Malheureusement le spectacle s'est déroulé à couvert du fait de la pluie. C'est une soirée très sympa qui nous a permis d'apprendre le  sega (ceci sans arriver à « rouler » véritablement comme les Mauriciennes).

Le séga ...

De retour à Pereybere nous nous offrons un cocktail «  comme sur les revues » : des tranches de pastèque mélangées avec des ananas et des fleurs de bougainvillier.
 
Nous contacter jcr & jd
Pour nous contacter  : jouer avec le poisson ...

Tous les textes, photos et images présentées sont librement téléchargeables. Ils restent néanmoins la propriété de leurs auteurs et ne sauraient être utilisés à des fins commerciales sans l'accord explicite de ceux-ci.

Site réalisé avec des logiciels libres ...

mise à jour le    19/02/02